Espérance Banlieues, qu’est ce que c’est ?

Espérance banlieues a été créée en 2012 par Eric Mestrallet, entrepreneur et père de famille, pour favoriser le développement d’écoles indépendantes (hors contrat) de qualité, en plein cœur des banlieues françaises, qui soient adaptées à la spécificité des défis éducatifs posés par ces territoires en situation de grande urgence éducative. Les écoles Espérance banlieues visent ainsi à scolariser les enfants des territoires marqués par un fort taux d’illettrisme et de décrochage scolaire pour lutter contre l’échec scolaire et transmettre le meilleur de la culture française, afin de permettre à ces jeunes d’épanouir leurs talents en apprenant à aimer leur pays. Elles sont donc implantées dans ou à proximité des cités ou banlieues, afin d’être facilement accessibles aux enfants au service desquels elles sont créées. Ces derniers, en particulier les plus défavorisés, y sont accueillis sans aucune discrimination de niveau scolaire ou d’origine culturelle ou religieuse, dans la mesure où ils s’engagent ainsi que leurs familles à respecter en tous points la charte de l’établissement.

  • Favoriser l’accès de tous les enfants de banlieue à une instruction de qualité
  • Transmettre la connaissance et l’amour de la culture française

Quels sont les principes de ces écoles ? :

A-confessionnelles, les écoles Espérance banlieues se veulent fondées sur une conception ouverte de la laïcité, où neutralité ne signifie pas ignorance. Elles n’affichent ni ne conduisent aucun enseignement religieux, mais affirment que les appartenances religieuses des élèves ne sauraient être mises « entre-parenthèses » à l’école, tant qu’elles sont respectueuses de celles des autres et qu’elles ne viennent pas peser sur la vie de l’école toute entière. Les écoles Espérance banlieues ne développent pas une vision matérialiste du monde et donnent toujours le primat à l’être sur l’avoir et le paraître.

Les écoles Espérance banlieues enseignent également les règles de vie en société. Le corps professoral exerce l’autorité dans une atmosphère de confiance partagée, de respect mutuel et de joie d’apprendre. Il diffuse et promeut une culture de paix en apprenant aux enfants à développer une approche empathique d’autrui, à se maîtriser et à pratiquer la communication non violente. Le corps professoral instaure une atmosphère solidaire et joyeuse dans l’école, tant en son sein que parmi les élèves. Ceux-ci sont organisés en équipes inter-âges pour effectuer les services qui leur sont attribués et assurer les responsabilités qui leur incombent. Le corps professoral témoigne, dans son enseignement et dans la pratique de la vie quotidienne, de l’égale dignité de l’homme et de la femme.

Les écoles Espérance banlieues reconnaissent aux parents le rôle de premiers éducateurs ; elles les soutiennent et les confortent dans l’exercice de leur autorité parentale. Le corps professoral ne manque pas d’encourager, notamment par sa propre attitude, les preuves de respect des enfants envers leurs parents.

Une pédagogie sur mesure pour chaque enfant : Si chaque enfant est unique, sa manière d’apprendre l’est tout autant : les enseignants construisent leur pédagogie à partir des besoins de chaque enfant. Grâce à des effectifs réduits, ils adaptent le programme d’étude de chacun à son niveau et à ses besoins pédagogiques propres. Les professeurs font régulièrement le point sur chaque élève. Ils sont disponibles pour répondre aux questions des élèves et les aider dans leur travail tout au long de la journée.

Sur Facebook et Youtube, vous trouverez de nombreuses vidéos et informations sur Espérance Banlieues.

Cinq convictions fondent notre projet et animent chaque école :

  1. Chaque personne est un trésor
  2. Bienveillance et exigence au cœur de nos relations
  3. Priorité à la transmission du savoir pour donner les outils d’une vraie liberté
  4. Éveil et épanouissement : un objectif éducatif pour développer des personnalités ouvertes
  5. Fraternité et amour du pays pour préparer des citoyens au service du bien commun